Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
11 décembre 2013 3 11 /12 /décembre /2013 14:06

Comme tous les ans, nous vous faisons part des lâchers prévus sur nos baux de pêche pour l'année prochaine. Notre bureau a voté l'empoissonnement suivant, validé par la FDPPMA 17.

 

Bramerit 1ère et 2ème catégorie:

 

Ouverture truite  Mars 2014:trout rainbow

40 kg de truites arc-en-ciel 

20 kg de saumons de fontaine 

40 kg de truites fario

 

Parcours"spécifique truite" chez Ferret:

 

 

Lâchers tous les quinze jours suivant l'ouverture (6)

20 kg de truites arc-en-ciel

20 kg de truites fario

10 kg de saumons de fontaine

 


trout 1

 

 

Prée Montalet:

Ouverture truite Mars 2014

50 kg de truites arc-en-ciel (lâcher reporté d'une quinzaine de jours si coefficients de marées trop importants)

 

 


 

P4300871


 

Parcours no-kill Canal du Moussard:

50 kg de black-bass (Décembre 2013) 

200 kg de poissons blancs (offerts par la FDPPMA 17 en provenance de la pisciculture fédérale d'Allas-Bocage)

 

 


fish smile

 

Avec cet empoissonnement, nous espérons satisfaire la majorité des pêcheurs, et, vous souhaitons d'excellents moments sur nos baux de pêche.

 

 

 

Bruno LOTTE

Repost 0
Published by AAPPMA La Mouche de Saint-Savinien - dans empoissonnement
commenter cet article
17 mars 2013 7 17 /03 /mars /2013 08:14

Malgré la baisse conséquente d'adhérents l'année dernière, notre AAPPMA a toujours mis un point d'honneur à satisfaire le plus grand nombre de pêcheurs. Même si le système de financement a (encore) changé et les subventions ont (encore) baissé. Voici le programme d'empoissonnement pour cette année:

 

 

Bramerit 1ère catégorie:

truite fond transp

Ouverture:   40 kg de fario

  40 kg de truites arc-en-ciel

  20 kg de saumons de Fontaine


 

 

Parcours spécifique truite "chez Ferret" ARC sans fond


Semaines :

12,14,16,18,20,22 :

  20 kg de fario

  20 kg de truites arc-en-ciel

  10 kg de saumons de Fontaine


 

STOP TRANSP

Bramerit 2ème catégorie (plus aucune subvention)

 

Ouverture: 50 kg de truites arc-en-ciel


La Prée-Montalet (plus aucune subvention)


Ouverture: 50 kg de truites arc-en-ciel


 

Ces lâchers représentent un poids total de 500 kg de salmonidés équivalent à celui de l'année dernière.

 

Parcours no-kill du Moussard: black animé fond transp


Automne 2013: 250 kg de black-bass

200 kg de gardons


 

 

 

 

En espérant que vous passerez de bons moments sur nos baux de pêche, je vous rappelle qu'il existe des quotas de prélèvement et des tailles légales de capture.

Ne prélevez que ce que vous désirez consommer !

  empreinte transp

Halieutiquement

 

Bruno LOTTE 

Repost 0
Published by AAPPMA La Mouche de Saint-Savinien - dans empoissonnement
commenter cet article
7 février 2012 2 07 /02 /février /2012 16:49

 

Je vous avais expliqué dans un article de l'année dernière, intitulé " ce que vous devez savoir ", comment se déroulait l'obtention des subventions dans notre département. Malgré quelques petites différences en 2012, le système reste inchangé et donc, en fonction des aides que nous avons pu obtenir de la Fédération du 17, voici les lâchers prévus cette année:


13

 

 

 


 

Canaux de la Prée Montalet : 50 kg de truites arc-en-ciel semaine 12 

 

 

 

 

 

 

 

3

 

 

 

Bramerit 1ère catégorie : 60 kg de truites Fario et 20 kg de truites arc-en-ciel semaines 10 et 12

 

 

 

 

 

 

 

 

 

7

 

 

 

 

Bramerit 2ème catégorie : 70 kg de truites arc-en-ciel semaines 10 et 12

 

 

 

 

 

 

 

 

 

34

 

 

 

 

Parcours truite "chez Ferret" : 20kg de truites Fario et 20 kg de truites arc-en-ciel semaines 14,16,18, 20, 22

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

100 0141D'autre part, depuis cette année, l"AAPPMA dispose d'un parcours no-kill ( tous carnassiers) sur le canal du  Moussard et en conséquence, 250 kg de black-bass seront lâchés en automne

100 0140

2012.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La baisse des subventions est assez importante cette année, mais, malgré cela, nous avons fait un gros effort pour satisfaire nos pêcheurs et nous espérons que vous prendrez du plaisir à pêcher sur nos rives.

 

Halieutiquement,

 

Bruno LOTTE

Repost 0
Published by AAPPMA La Mouche de Saint-Savinien - dans empoissonnement
commenter cet article
18 décembre 2010 6 18 /12 /décembre /2010 12:31

Je vous avais parlé dans un précédent article du système employé pour l'empoissonnement au sein de la fédération de pêche 17.


Nous avons reçu le résultat de la commission empoissonnement pour l'année 2011 ,et, vous le communiquons  sous forme de tableaux que vous pourrez découvrir ci-dessous.


Vous remarquerez qu'un grand nombre de nos projets a été retenu et seulement deux sont refusés . Je vais d'ailleurs expliquer pourquoi.


Le premier concerne l'alevinage de la Charente en fingerlings Black_bass. Ce dernier n'a pas été retenu car la production de la pisciculture fédérale (Allas-Bocage) est aléatoire selon les années, et d'autres AAPPMA sont prioritaires ayant déjà des projets en cours. Il est donc normal qu'elles soient servies en premier.


Le second concerne le lacher de la Prée Montalet en truites arc-en-ciel qui, à mon sens est une véritable héresie et ne se justifie pas dans le sens où un parcours truites se trouve à proximité. Il sera pourtant maintenu après décision du conseil d'administration, sachant que, de nombreux adhérents agés ou à mobilité réduite affectionnent ce parcours.


Grâce à un de nos administrateurs, propriétaire d'un bateau, nous allons enfin pouvoir aleviner la Charente en fingerlings brochets et ce, avec l'aide de nos voisins de la Gaule Charentaise.


Vous voilà maintenant avertis des lachers prévus sur nos lots de pêche et je vous souhaite à tous de bien en profiter et de passer de bons moments sur "nos" rives.

 

 

Un petit clic sur les tableaux et un peu de patience pour avoir la lecture en pdf plus lisiblement.

 

 

 

Plan empoissonnement 2010 page 1

 

empoissonnement 2010 page 2

 

empoissonnement 2010 page 3

Bruno LOTTE

Repost 0
Published by La Mouche de Saint-Savinien - dans empoissonnement
commenter cet article
3 décembre 2010 5 03 /12 /décembre /2010 21:43

 

100 0534

 

Tout allait pour le mieux concernant notre projet Black bass dans le canal de l’Unima, les poissons profitaient bien , ils s’étaient accaparé leur territoire et fréquentaient un bras mort garni d’arbres noyés et de cailloux pour faire leur nid.

 

100 0535

 

 

 

 

 

 

 

L'ex coin de paradis de nos protégés qui maintenant ressemble à une autouroute

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Fin Mai 2010, des pêcheurs me confirment leur présence sur le site de reproduction et, c'est avec une joie non dissimulée que je décide début Juin 2010 de m'y rendre, armé de mon appareil photo numérique.


Lorsque j'arrive, horreur, je ne reconnais plus les lieux. Le bras n'a pratiquement plus d'eau, la pelle donnant sur la Charente est grande ouverte. Je comprends alors que des travaux ont été effectués. Tous les arbres ont disparu de l'eau mais aussi des rives ! mais le plus grave, c'est que tous les black-bass du coin sont partis aussi.


Trois années de travail anéanties par quelques coups de tronçonneuses et une pelle ouverte.


Ce n'est pas encore demain que nous ouvrirons le premier parcours no-kill de Charente-Maritime mais un espoir demeure.


Lors du dernier empoissonnement nous avons pris l'initiative d'aleviner en amont de la 100 0537deuxième prise d'eau, cet endroit est peut-être moins accueillant que le secteur aval mais le site réserve malgrè tout de beaux spots.

 100 0536

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous repartons à zéro sur ce site et c'est pourquoi je demande à tout pêcheur qui se rend sur ce canal du coté des communes du Mung, Geay et autres de bien vouloir nous contacter si, des black-bass sont repérés. Tout en sachant que la meilleure période pour les observer est celle de la reproduction lorsqu'ils sont en bordure sur leurs nids.

 


Merci de les observer sur les nids et merci.....


de ne pas les pêcher !


Bruno Lotte

Repost 0
Published by La Mouche de Saint-Savinien - dans empoissonnement
commenter cet article
2 décembre 2010 4 02 /12 /décembre /2010 17:44

 

 

100_3026---Copie.JPG

 

 

Je tiens d’abord à me présenter, je m’appelle Bruno LOTTE et suis le président d’une petite aappma du 17 qui s’appelle

« la Mouche de St-Savinien ». 

 

Bruno Lotte

 

Le Moussard est un canal dont j’ai en partie la gestion et qui, depuis quelques années a perdu de sa splendeur depuis le départ de sandres trophées ( à qui la faute ?). Je ne suis pas le mieux loti avec mes lots sur la Charente, je profite par contre d’une superbe rivière de première catégorie que nous réhabilitons depuis plus de cinq années


mais ce canal qu’en faire ?

 

La solution me vient d’un magasin de pêche qui vient s’installer à Saintes et qui, il y a plus de cinq ans me vend une pochette de senko 3 pouces watermelon en me vantant les mérites du Black-Bass et du no-kill et à partir de ce moment là, je suis tombé dedans ! et de là est venue la solution de sauver ce canal :

 

Introduire du Black-Bass.  

  http://idata.over-blog.com/3/04/70/09/FESTI2010/gif_anime_animaux_0421.gif

 

En temps que bon président je prend conseil auprès de l’ingénieur fédéral en premier lieu et je m’étonne de sa réponse plus qu ‘évasive, pourtant le biotope semble convenir alors je retourne vers ce fameux magasin ou on me dit qu’il n’y a aucun problème pour une visite de terrain ! sous quinzaine la visite est faite et Patrick BERTRY (vous connaissez peut-être ?) me confirme mon jugement.

Je bataille pour avoir un empoissonnement de 20 kg de black-bass en projet tri-annuel et arrive à l’obtenir ! ( Je dois confirmer mes dires).

Imaginez un canal en eau toute l’année parsemé d’arbres immergés , de caches diverses et de végétation rivulaire abondante.

Heureusement, Patrick et mon bureau ne me lâchent pas et me soutiennent par le biais d’observations tout au long de l’année et de soutien lors de réunions parfois houleuses au sein de la fédération locale. Il y a deux ans, le verdict tombe :

 

le Black se plait chez nous et se reproduit !!!


Cet essai concluant conforte notre verdict mais cette solution ne me suffit pas et je compte bien passer à la vitesse supérieure.

 

Mais que faire quand on est une petite aappma sans le nerf de la guerre détenu par la fédération :

c’est très simple suivre les directives du département.

 

La fédération depuis deux ans nous demande des empoissonnements réfléchis et si possible par « bassin de gestion ». (voir   Ce que vous devez savoir:)

 

Pas de problème, je contacte l’aappma de St Hyppolite- Lussant , les voisins, et leur propose un empoissonnement en commun sur le canal (soit 25 km) donc 350 kg de Black-Bass, je vous laisse deviner la suite, projet refusé !


Nous sommes furieux et demandons audience auprès de la commission empoissonnement pour justifier un tel refus !

 

Réponse ; on ne sait pas ! c’est trop cher ! etc etc…

 

Hors de question de laisser tomber un tel projet et les deux aappma remuent ciel et forums divers pour exprimer leur colère tout en soulignant l’importance de protéger un tel projet par le biais d’un parcours no-kill.

 

Lever de bouclier des instances rétrogrades du 17 mais il nous en faut plus !

 

Nous mettons en place une pétition sur le net (malheureusement peu suivie) et surtout nous demandons une réunion à la fédé avec différents forumistes. Les coups sont donnés de part et d’autres mais les vieux pêcheurs accuseront le coup en se rendant enfin compte que la pêche avance mais sans eux !

 

 

Qu’en est-il du projet aujourd’hui ?

 

eh bien il avance :

 

Il y a eu une visite du site par la commission fédérale qui approuve une capacité d’accueil d’une population de black-bass d’environ 300 kg, les deux aappma concernées vont faire leur troisième réunion concernant ce projet avec leurs gardes respectifs afin d’organiser au mieux la surveillance du site

mais avant tout,

nous exigeons que ce parcours soit mis en no-kill dès que possible et ce, sur tous les carnassiers du site.

A charge des ingénieurs fédéraux de « faire passer la pillule «  à la Préfecture de Charente-Maritime.


Un projet de baguage avec carnets de captures est aussi à l’étude afin d’obtenir des données sur plusieurs années.


Comme vous le constatez les choses avancent même ou il ne se passe jamais rien !

Notre département est malheureusement toujours à l ‘époque de la peche-cueillette et c’est usant de travailler à une réelle gestion mais quel bonheur quand nous y arrivons.

 


 

Je voudrais juste conclure en remerciant Patrick BERTRY (représentant BBF 17) et Gilles GRIGNOUX qui ont su nous soutenir dans ce projet et bien sur merci à mon bureau en particulier les deux jeunes administrateurs Nicolas COIRIER et Pierre-Alain PY (moins de vingt ans !) passionnés de carnassiers.

zeh0wqvr.gif

Bruno LOTTE

Repost 0
Published by La Mouche de Saint-Savinien - dans empoissonnement
commenter cet article
31 octobre 2010 7 31 /10 /octobre /2010 17:58

Pendant des décennies l'empoissonnement en Charente-Maritime s'est limité au déversement de "truites de bassine" et le taux de subventions était le meme pour tous, 30% pour la fario et 40 % pour l'arc-en-ciel quelque soit le poids déversé.

Le résultat, nous le connaissons tous, on lache de la truite n'importe ou et n'importe comment,  on a "formaté" les pecheurs à cette peche facile et il est pratiquement impossible maintenant pour une AAPPMA de déroger à la règle sous peine de voir ses ventes de cartes diminuer fortement. Imaginez une ACCA qui ne lacherait pas de faisans !

 

 

Quand vous achetez votre carte dans une AAPPMA, la ristourne empochée par cette dernière équivaut à peu près à 6 € (dans le meilleur des cas) alors, vous comprenez bien qu'acheter du poisson sans subvention fédérale relève du suicide pour celles de petite taille!

L'explication détaillée de la répartition de l'argent des cartes de pêche ici

En d'autres termes, une carte majeure achetée ne suffit pas à financer un kilo de truites.On a par conséquent délaissé (souvent par force) d'autres espèces bien plus intéressantes pour les secteurs et tous les pecheurs, mais tout le monde sait que le nerf de la guerre c'est l'argent !

 

 

Heureusement les choses commencent à changer.

Pour la 3ème année la Fédération Départementale a mis en place une "commission empoissonnement" qui a pour charge chaque année d'étudier tous les projets d'empoissonnement et d'alevinage de chaque AAPPMA. Dorénavant chaque projet pour chaque espèce a des chances d'etre subventionné s'il est cohérent et bien présenté.


Ca veut dire quoi en pratique ?


eh bien chaque année votre AAPPMA présente son projet saisonnier d'empoissonnement et d'alevinage à la Fédération sous forme d'un dossier détaillé qui est étudié par cette commission courant Octobre afin de répondre aux souhaits des AAPPMA le plus rapidement possible, soit début Novembre.

La commission empoissonnement est composée de gardes fédéraux, d'élus fédéraux, d'un technicien piscicole et d'élus d'AAPPMA. Chaque dossier est étudié point par point et différents critères entrent en jeu: cohérence du projet, implication de l'AAPPMA, faisabilité, interet halieutique ou piscicole etc etc...


J'ai eu la chance d'y participer cette année et je trouve l'expérience très enrichissante cependant ne croyez pas que nous sommes privilégiés pour autant car lorsque votre tour arrive, vous n'avez plus le droit à la parole et la commission ne s'appuie que sur le dossier que vous lui avez fourni.


Il est important de souligner que cette commission permet d'obtenir des subventions de 0 à 100 % quelque soit l'espèce ce qui change tout.

Les réponses sont envoyées par courrier et chaque projet se voit attribuer un taux de subventions ou pas selon l'interet suscité par ce dernier, chaque réponse est argumentée par les techniciens de la Fédération.

Le role de cette commission est de conseiller les AAPPMA, ses conclusions n'ont que ce but, à charge de l'AAPPMA d'en tirer profit ou pas.


En conclusion, si vous reviez de pecher le goujon dans un canal de marais ou le silure dans un ru de 1ère catégorie, votre reve a peu de chance de se réaliser mais si vous avez un souhait, communiquez le à votre AAPPMA qui, saura le faire connaitre dans un prochain dossier.

 

Bruno LOTTE


Enfin nous prenons en considération le milieu, je pense qu'il était grand temps 

Repost 0
Published by La Mouche de Saint-Savinien - dans empoissonnement
commenter cet article

Retrouvez d'autres articles

La liste est  ICI

Recherche

Pour contacter votre AAPPMA

Courriel :

 

logo jpeg

 

  

lamoucheaappma@gmail.com

mouchesaintsavinien@peche17.org

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  Les Blogs de la Mouche

 sauvaget4(2)

 

 

 

LE BRAMERIT

 

banière

Pour tout retrouver facilement

Merci et à bientôt